Parque Nacional Manuel Antonio

Fin juillet nous avons passé deux jours au parc National Manuel Antonio. Au programme, promenade dans la forêt, première baignade dans le Pacifique, et logement dans le bel hôtel « Costa Verde ». Plaisir immense de retrouver la forêt tropicale, avec sa végétation, ses bruits, et bien entendu sa très forte humidité : nous avons marché sous une pluie torrentielle qui nous a littéralement mouillée de la tête aux pieds. Guidés par Don Luis, notre chauffeur à l’aller et au retour, nous avons pu longuement discuter et échanger, accompagnés aussi de deux vénézuéliennes et un couple de salvadoriens.

Le Pacifique était très agréable : les arbres qui tendaient leurs feuillages vers la plage nous ont offert un bon abris contre le soleil. L’eau était bien chaude, même sous la pluie, qui, à l’identique de San José, n’est de toutes façons pas froide.

Enfin, l’hôtel Costa Verde était très bien : c’est bien là que nous avons pu voir le plus de faune ! Iguane, mais aussi troupes de singes écureuils (de nuit), singe hurleur (de loin), et singes capucins (de près), et paresseux solitaire.

Un beau parc, mais qui est avant tout un parc aquatique. Les baleines, paraît-il, viennent s’y reproduire. Les poissons semblent nombreux. Mais tout cela, sera pour une prochaine fois…

Cliquer ci-dessous pour télécharger un petit film :

Manuel Antonio : avant l’orage

Comments are closed.