El Arenal : la montagne infernale, ou presque !

L’Arenal est l’un des volcans les plus connus du Costa Rica, et de ce fait est un site touristique majeur dans le pays. En-effet, le 29 juillet 1968, après 300 ans d’inactivité, commence l’éruption qui se poursuit jusqu’au 29 décembre 2010, faisant de l’Arenal l’un des volcans les plus actifs du Costa Rica. Le premier jour de l’éruption en 1968 les villages de Pueblo Nuevo et Tabacon sont détruits, tuant leurs 78 habitants. L’activité décroît en intensité à partir de 1984 jusqu’en 2010 pour finalement cesser en décembre 2010. Depuis de nombreuses années les touristes venaient voir le cône presque parfait du volcan, dont des coulées rougeoyantes éclairaient le flan pendant la nuit. On pouvait aussi entendre les grondements de la Terre. Depuis 2010, les costariciens craignent une baisse de fréquentation du site en raison de la fin de l’activité du volcan. Les eaux thermales restent toutefois une activité importante. Elles sont une source de revenus conséquente pour l’industrie hôtelière de la région de l’Arenal, avec toutes les activités « écologiques » liées à la nature environnante.